Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne !!!

9 avril 2017 - 11:48

Sans y mettre la manière, les joueurs de l’ESOD se sont imposés dans le derby châtelleraudais, contre une équipe d’Antran à qui la réussite fuit depuis le début de l’année.

Antran SL 0-3 ESOD

Buts pour l’ESOD : T.Muller (38e), M.BAILLARGEAUX (csc 52e), D.Berger (82e).
Avertissement pour l’ESOD : Grenet

Arbitre : M.Huguet.

 Le match à Antran avait tout du match piège par excellence. Un terrain difficile, une équipe en besoin de points qui jouera sa survie et avant tout, un derby. De plus, le coup dur avant le match, Berger ne peut débuter, l’attaquant est toujours en difficulté avec son mollet et ne peut accélérer. Et le début de match est complètement à l’avantage des locaux, très entreprenants et très menaçants. La première alerte intervient dès les premières secondes de jeu. Soulard, l’ancien attaquant de l’ESOD sème la zizanie dans la défense, mais voit sa tentative déviée de justesse. C’est encore Soulard qui prend le dessus de Crochu pour frapper, mais ce coup-ci la sphère passe de peu au dessus du but. Quand ce n’est pas Soulard, c’est Jadeau qui fait mal à la défense. Lancé dans la profondeur, Grenet est obligé de le faucher pour éviter le face à face. Un jaune mérité pour le coach de l’ESOD. Le coup franc, excentré mais à l’entrée de la surface de réparation, sera détourné par le capitaine Maignand, excellent une nouvelle fois hier dans le poste de défenseur central. Les blancs oyrillo-dangéens n’arrivent pas à sortir la tête de l’eau. Il faut une belle parade de Dechaume pour éviter l’ouverture du score des locaux lorsque Soulard décale une nouvelle fois sur Jadeau qui reprend en première intention et croyait à l’ouverture du score. Le duel entre l’attaquant antranais et le gardien de l’ESOD va encore avoir lieu, avec le même résultat. Jadeau contrôle orienté et frappe en force. Du bout des doigts le portier visiteur détourne sur sa barre transversale. La sentence était proche. Et les attaques oyrillo-dangéenne dans tout ça ? Pas grand-chose à se mettre sous la dent, si ce n’est à la 38e minute. Après une faute survenue sur Ribreau, Feistl, bien excentré sur la gauche, frappe fort devant le but. Williot détourne en plongeant sur sa gauche, mais ne peut capter. Le ballon revient sur Muller qui aux 6m frappe en force. Le ballon heurte la transversale avant d’entrer dans le but. L’ESOD sur sa première occasion ! C’est un coup dur pour l’équipe dirigée par Alexis Blouin. Dans la foulée, l’ESOD aurait pu obtenir un pénalty pour une faute sur Lourdeau. Rien ne sera sifflé. La fin de cette première période est encore et toujours dominée par les bleus d’Antran (oui Antran joue en bleu maintenant). Bordage fait des ravages sur son coté gauche et face à Gaborieau, mais ne trouve pas le cadre.

Gérald Froux a raison de réveiller son équipe à la pause. Dépassées dans beaucoup de secteurs, le coach change de tactique, passant d’un 4-4-2 à un 4-5-1. Choix payant. Début du second acte. Les blancs sont mieux dans le jeu, même si tout n’est pas parfait. Feistl tente un coup de géni sur un lobe à 35m. Williot détourne joliment en corner. Sur ce coup de pied arrêté frappé par Brissaud, M.Baillargeaux détourne le ballon dans son camp. Le coup de massu (0-2 52e). Antran se jette alors à l’attaque pour revenir. Valençon, bien servi par Bordage voit sa tentative au point de pénalty déviée par Dechaume du pied. Celle en force de Jadeau sur coup franc passe légèrement à gauche du poteau du gardien de l’ESOD. Les locaux tentent le tout pour le tout. Jadeau, Bordage, Blondel et Soulard sont tous en attaque pour revenir. Mais, beaucoup plus tranchants, à l’image des deux latéraux Crochu et Gaborieau, la défense tient bon. Maignand est rassurant et à coté de lui, Grenet puis Muller et enfin Joubert font le taff. L’entrée également en jeu de Guichet dans le milieu permet de poser davantage le ballon avec Brissaud qui a retrouver son influence dans le jeu. Enfin, Tranchant en attaque, apporte plus de puissance et s’impose dans le duel aérien. Lourdeau est proche du 3-0. A la récupération d’une perte de balle anodine, l’attaquant prend le temps de frapper mais loupe de peu le cadre. Berger entre alors en jeu. Il sera très vite décisif. L’attaquant, sans pouvoir accélérer, joue parfaitement d’un « une-deux » avec Tranchant. Seul sur la gauche, le meilleur buteur de l’ESOD ajuste parfaitement Williot qui ne peut rien faire. Berger est une nouvelle fois décisif (0-3 82e). Les dix dernières minutes seront alors moins rythmées. L’ESOD file vers sa 8e victoire de la saison.

En s’imposant hier, l’ESOD ne peut plus finir 12e. Le maintien semble acquis. Il le sera définitivement la semaine prochaine si les joueurs du trio (Grenet – Froux – Lourdeau) s’imposent devant Aunis. Dans tous les cas, il faudrait vraiment un cataclysme pour que l’ESOD ne soit pas en PL l’an prochain.

Commentaires

Participez et tentez de remporter le concours de pronostics "concours de pronos saison 2017/2018" !

Derniers inscrits au concours

nicky lourdeau
Inscrit depuis le 10/09/17
Staff
francis chédozeau
francis chédozeau
Inscrit depuis le 08/09/17

Aucun sondage

  • JAMES CHAUSSEBOURG
    19 septembre

    JAMES CHAUSSEBOURG

    Joueur

    49 ans

  • Romain Jouault
    23 septembre

    Romain Jouault

    Supporter

    21 ans

  • Brice Gaborieau
    21 septembre

    Brice Gaborieau

    Joueur

    21 ans

  • Joane Blet
    10 septembre

    Joane Blet

    Joueur

    39 ans

  • Maxime Begeault
    12 septembre

    Maxime Begeault

    Joueur

    21 ans

  • Brice Gaborieau
    21 septembre

    Brice Gaborieau

    Joueur

    21 ans

  • Antonin Lourdeau Vigeant
    17 septembre

    Antonin Lourdeau Vigeant

    Joueur

    20 ans