L’ESOD enchaine

18 septembre 2016 - 14:19

Victorieux du Tallud grâce à un doublé de David Berger, les hommes du duo GRENET/FROUX confirme leur bon début de saison.

ESOD – LE TALLUD 2-1 (mi temps 1-0)

Buts de David Berger (22e – 60e)

But du n°10 pour Le TALLUD. (87e)
Arbitre : Mr ZAPPELINI MICKAEL

Résumé du match :

La rencontre commence par une minute de recueillement, suite au décès de Florian, joueur du TALLUD décédé quinze jours plus tôt d’un tragique accident de voiture.

Ce sont les visiteurs qui entrent le mieux dans ce match. Le numéro 10 sur le flanc gauche de l’attaque envoi un centre millimétré vers son numéro 9, qui de la tête ne trouve pas le cadre. Réaction immédiate des locaux. Berger à vive allure, passe devant son défenseur. Le long de la ligne de but, l’ailier de l’ESOD fixe et centre en retrait pour le capitaine Maignand qui butte sur le gardien visiteur. Le match est agréable car rythmé, avec peu de fautes. Le Tallud est proche d’ouvrir la marque par son attaquant, le n9. Ce coup-ci, c’est un centre venu de la droite qui est repris de la tête. Une nouvelle fois, le ballon passe de peu au dessus, le portier local était pourtant battu. Puis, d’une passe subtile de Joubert, Berger va ouvrir le score. Joubert, récupère un ballon plein axe au milieu du terrain. Le n6 local percute et lance dans la profondeur Berger, plus rapide que les défenseurs centraux. Sans se poser de question, Berger fixe le gardien et le trompe d’un plat du pied droit parfait, à contre pied ! (1-0 22e). Ce but donne de l’allant aux bleus. Le jeu est maitrisé et les locaux sont très menaçants offensivement. Quand D.Berger n’est pas à la baguette, c’est le frangin X.Berger, de l’autre coté, qui enchaine les déboulements. Maignand de son coté, fait mal aux centraux. Et que dire du jeune Brissaud, qui régale dans le milieu de terrain. L’ESOD va même obtenir un pénalty. Berger est omniprésent ce soir. Il accélère et dépasse son vis-à-vis. Il entre dans la surface, crochète un défenseur et se fait déséquilibrer. Pénalty logique. Maignand se charge de le tirer. Mais, le capitaine local tombe sur un excellent gardien, qui bloque le pénalty directement. Quel dommage de ne pas avoir fait le break. Ce sauvetage a le mérite de redonner du baume au cœur aux deux sévriens, étouffés depuis l’ouverture du score. Et l’égalisation est toute proche. Une perte de balle anodine de Gaborieau, et l’ailier gauche accélère et frappe en force. Il oblige Dechaume à réaliser une belle horizontale pour détourner le ballon en corner. La mi temps arrive, et à la pause, ce sont les joueurs de Oyré-Dangé qui sont devant. 1-0.

Le second acte est encore bien rythmé. D.Berger est toujours aussi percutant. Il mange son défenseur et sa vitesse fait très mal. Lancé dans la profondeur, l’ailier sert en retrait, le jeu cafouille et le ballon revient dans les pieds de X.Berger qui manque sa frappe. Dommage, le gardien n’était plus dans ses cages. Coté deux sévriens, pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n’est des coups francs souvent mal exploités. Et à l’heure de jeu, D.Berger, l’homme du match, va illuminer la rencontre d’un merveilleux but. Seul sur son coté droit, l’ailier, lancé encore et toujours dans la profondeur, fait semblant de centrer et d’un lobe parfait, surprend tout le monde et double la mise. Magnifique !!! (2-0 60e). C’est alors que les oyrillo-dangéens se mettent à reculer, laissant le jeu à l’adversaire. Muller et Grenet en défense centrale sont énorme, mais, les occasions s’enchainent pour le Tallud. C’est d’abord un coup franc à l’entrée des 16.5m, plein axe, qui est dévié par le gardien Dechaume sur la barre transversale. Puis, un coup franc excentré sera repris de la tête, mais largement à coté du but. Froux fait alors rentrer du sang neuf. Roineau et Ribreau entrent en jeu, imité quelques minutes plus tard par le jeune Guichet, tout juste 17 ans. Ribreau fait une belle entrée en jeu. Il conserve bien le ballon, et sait se montrer dangereux. Mais, à trop reculer, l’ESOD va se faire peur, notamment lorsque le n10 adverse va envoyer un caramel en pleine lucarne. A 20m du but, le meneur de jeu du Tallud arme une frappe lourde du pied gauche qui laisse Dechaume sans réaction. (2-1 87e). Les bleus tremblent. Ribreau a l’occasion de tuer le match lorsqu’il se présente seul face au gardien visiteur. Mais, l’excellent portier sort victorieux de son duel. Les dernières minutes sont crispantes, voir irrespirable. Sur le terrain, beaucoup de tensions, ponctué par de nombreuses fautes. Bernaille est chanceux de s’en sortir avec un simple carton jaune sur un tacle par derrière. Ce dernier coup de pied arrêté ne sera pas bien exploité. Mr l’Arbitre siffle la fin du match. Délivrance pour nos bleus ! 2e match et 2e victoire. La 3e consécutive après celle en coupe du Centre Ouest. Pourvu que cela dure !!!

 

Réaction de T.Grenet (coach ESOD)

« On s’attendait à un match compliqué contre une belle équipe du Tallud qui découvrait le championnat régional. Le décès d’un de leur proche était une force supplémentaire. Mes joueurs se sont rendu la tache facile en scorant rapidement grâce à notre buteur maison qui a retrouvé son meilleur niveau. Malgré un pénalty raté en fin de mi temps, on a su se remobiliser pour inscrire ce deuxième but et se mettre à l’abri. Seul point d’orgue, le fait d’avoir énormément reculé en fin de match. On a laissé de l’espoir à notre adversaire et il faut arriver à corriger le tir.

Encore une fois l’amalgame entre la jeunesse et les anciens a fait la différence. De très bon augure pour la suite. Félicitation aux joueurs pour l’état d’esprit, le maitre mot de cette saison »

Commentaires

Participez et tentez de remporter le concours de pronostics "concours de pronos saison 2017/2018" !

Derniers inscrits au concours

Staff
Joel DECHAUME
Joel DECHAUME
Inscrit depuis le 29/09/17
nicky lourdeau
Inscrit depuis le 10/09/17
Staff
francis chédozeau
francis chédozeau
Inscrit depuis le 08/09/17

Aucun sondage

  • Matthieu Parasote
    3 février

    Matthieu Parasote

    Joueur

    26 ans

  • Joel DECHAUME
    9 février

    Joel DECHAUME

    Président

    55 ans

  • nicky lourdeau
    16 février

    Nicky Lourdeau

    Dirigeant

    41 ans

  • Justine Moreau
    22 février

    Justine Moreau

    Supporter

    26 ans

  • Thomas Charon
    10 février

    Thomas Charon

    Joueur

    25 ans

  • Quentin Rousseau
    24 février

    Quentin Rousseau

    Supporter

    26 ans

  • Anthony Arecco
    26 février

    Anthony Arecco

    Joueur

    33 ans

  • edouard delahaye
    2 février

    Edouard Delahaye

    Joueur

    30 ans

  • Christine Guichet
    21 février

    Christine Guichet

    Supporter

    52 ans

  • Jordan Thibaut
    28 février

    Jordan Thibaut

    Supporter

    25 ans