Le plein de confiance

4 septembre 2016 - 00:32

Victorieux en terre maritime, les joueurs de l'ESOD lancent parfaitement leur saison.

Aunis Avenir 2 - 4 Es Oyre Dange. (Mi temps 2-2)
Buts pour L'ESOD: Berger (20e), Maignand (31e, 60e), Brissaud (91e).
Buts pour Aunis: (21e, 34e).
Arbitre: Mr Roy Jacky.

Résumé du match:
L'ESOD abordait sa nouvelle question avec quelques incertitudes, mais une confiance entière dans la qualité de son groupe.
Le début de match est pourtant très difficile pour les viennois, tout de Bordeaux vêtue. A plusieurs reprises, les locaux sont menaçants, par de longs ballons en direction de leur numéro 9. La première frappe passe de peu à côté. Puis, ce même n9, dribble Dechaume sortie de sa surface. L'attaquant croit ouvrir le score mais d'un tâcle salvateur, Muller sauve son équipe. Après avoir laissé passer l'orage, les hommes de Tony Grenet prennent le jeu à leur compte. C'est d'abord Berger, qui d'une merveille de passe de Bernaille dans la profondeur, dribble le gardien avant de voir sa frappe passer de peu au dessus du but. Ensuite, c'est le capitaine Maignand qui butte sur le portier local, milite dans la foulée par Brissaud, dont son face à face est perdu face au gardien d'Aunis. La concrétisation d'une période de domination est inscrite par Berger, qui ouvre le score après un bel enchaînement collectif, ponctué par une passe magique de Feistl. Berger d'un plat du pied ouvre le score (0-1 20e). Mais, l'euphorie sera de courte durée. Sur l'engagement, Grenet commet une faute à 20m excentré. D'un maître coup de pied, le ballon est déviée de la tête puis repris au second poteau par le numéro 7. (1-1 21e). Le combat repart, et Maignand va y mettre sa ruse dans ce match. Le portier local fait une main anodine en dehors de sa surface alors que Maignand allait s'emparer du ballon, mais complètement décalé de l'axe du but. Alors que le gardien tarde à se replacer, Maignand joue directement le coup franc, et marque. Les joueurs d'Aunis contestent, mais Mr Roy, l'arbitre du match, valide la marque (1-2, 31e). Mais les oyrillo-dangéens doutent et reculent. 3 minutes après avoir repris l'avantage, Crochu va commettre une faute, synonyme de penalty. Le capitaine local trompe Dechaume, pourtant parti du bon côté.
2-2, tout est à refaire. (34e). Le score ne bougera pas avant la pause, score de parité.
Les visiteurs reviennent avec beaucoup plus d'envies en ce second acte. Feistl est omni présent. Il fait très mal à La défense. Le petit ailier tombe une première fois sur le gardien local, très bon ce soir. Puis, c'est Chaumont qui envoi un caviar à Perrochon. De la tête, le n6 de l'Esod croit redonner l'avantage à son équipe, mais le gardien réalise un arrêt héroïque en déviant le cuir sur sa barre transversale. Et alors qu'Aunis Avenir revenait mieux dans le match, les visiteurs vont reprendre l'avantage. Intenable, Feistl se fait percuter dans la surface. Penalty indiscutable ! Maignand s'en charge et en force, permet aux bordeaux de repartir de l'avant (2-3, 60e). Les entrées en jeu successives de Froux, Gaborieau puis Roineau feront du bien aux joueurs chatelleraudais. Les locaux essaient de pousser pour égaliser mais tombent sur une défense en fer. Puis Chaumont et Bernaille iront se sacrifier comme des chiens pour sauver l'équipe. Et alors que le match devient crispant et sous tension, Brissaud va calmer tout le stade en tuant le match d'un plat du pied magique. Feistl était en feu ce soir, c'est encore lui qui sert Brissaud.
Mr Roy peut enfin siffler la fin du match. Victoire, les joueurs peuvent faire le cri de la victoire.

Commentaires

Participez et tentez de remporter le concours de pronostics "concours de pronos saison 2017/2018" !

Derniers inscrits au concours

Staff
Joel DECHAUME
Joel DECHAUME
Inscrit depuis le 29/09/17
nicky lourdeau
Inscrit depuis le 10/09/17
Staff
francis chédozeau
francis chédozeau
Inscrit depuis le 08/09/17

Aucun sondage

  • nico.b.86
    27 août

    Nicolas Bouloizeau

    Joueur

    37 ans

  • Kévin JOGUET
    5 août

    Kévin JOGUET

    Joueur

    26 ans

  • Vincent Hairon
    19 août

    Vincent Hairon

    Joueur

    30 ans

  • maxime maignand
    10 août

    Maxime Maignand

    Joueur

    29 ans

  • Pierre Ouvrard
    14 août

    Pierre Ouvrard

    Joueur

    39 ans

  • Thierry CONTY
    28 août

    Thierry CONTY

    Supporter

    58 ans