Une défaite et des doutes plein la tête.

27 janvier 2015 - 23:17

Au-delà de la petite gifle reçu en s’inclinant 3 buts à 1, l’ESOD n’a pas rassuré avant deux matchs cruciaux qui arrivent…

Aytré 3-1 ES Oyré Dangé

Buts pour Aytré : De Carvalho (5e), Allard (30e, 36e)

But pour Oyré Dangé : Pinard 60e

Arbitre : Mr POIRON Yohann.

 

Résumé du match :

Les jambes devaient être trop lourdes pour les joueurs de l’ESOD. Après avoir fait son plus long voyage de l’année pour arriver à Aytré, les hommes de Pinard ont commencés à jouer à la 46e minute… Il y avait alors 3-0 pour les verts d’Aytré, emmenés par un ancien joueur de l'ES Oyré, Paul Quintrie-Lamothe.

Le début de match est à l’avantage des locaux qui essaient de mettre beaucoup de rythme. Leur première occasion est la bonne. Sur un centre latéral, Pinard dégage de la tête. Le ballon arrive aux 20m plein axe et c’est le moment pour De Carvalho pour inscrire l’un des buts de sa vie. Sans contrôle, il emmanche une reprise du pied droit qui part comme une bombe et qui heurte le poteau avant d’entrée dans le but. Dechaume, pourtant bien parti, ne peut rien faire face à ce missile venu d’ailleurs. Le ton est donné ! (1-0, 5e).

Oyré Dangé est plombé sur une action anecdotique. L’équipe ne s’en remettra pas. Le jeu continu, les locaux continu de presser très haut, gênant énormément des visiteurs incapables de se montrer menaçants. L’ESOD est même tout proche de s’inscrire un joli CSC lorsque d’une tête involontaire, Parasote oblige Dechaume à se détendre et détourner en corner. Dechaume sauve son équipe, mais le portier sera fautif sur le second but local. Une erreur de placement de la défense de l’ESOD permet à Allard de se présenter sur le flanc droit de l’attaque maritime. L’ailier crochette Pinard et frappe. Déviée, la balle est croisée et Dechaume, pourtant parti du bon côté, voit le ballon lui passer sous le bras d’une frappe qui semblait à sa portée. Aytré n’en demandait pas autant et mène 2-0 après 30min.

Les verts sont alors déchainés, au contraire des bleus bien pâles ce soir. Les visiteurs se font enrhumés en beauté sur le 3e but des maritimes. Un beau mouvement collectif ponctué par un décalage plein axe permet à Allard de se présenter seul face à Dechaume et d’un tir croisé imparable, trompe une nouvelle le gardien de l’ESOD (3-0 36e)

Et Oyré Dangé dans tout ça ? Et bien pas grand-chose. Un retourné de Berger bien dévié par le gardien local ou un face à face entre Berger et le gardien une nouvelle fois à l’avantage du portier d’Aytré. C’est tout, pour le moment…

 

Après avoir pris un bon savon à la mi temps, les hommes du duo Pinard Guillemoto décident enfin de jouer, libérer. Muller prend l’axe de la défense au profit de Parasote, et Joubert passe en second attaquant, aux côtés de Berger. Et l’on peut dire que tout de suite, Oyré/Dangé se montre très dangereux.
Charron, capitaine d’un soir est servi dans la profondeur. L’ailier un peu excentré enchaine une jolie frappe, biien sauvée par le gardien. Puis c’est Berger, une nouvelle fois qui tente sa chance, mais sa frappe est trop croisée pour tromper le gardien. Le portier local semble imbattable mais après de multiples tentatives, il va devoir s’incliner sur une lourde frappe de Pinard. Le gardien, masqué par son défenseur, ne peur se coucher à temps pour empêcher le but. (3-1 60e).

L’ESOD se dechaine devant le but visiteur. Une main flagrante ne sera pas sifflée par Mr l’arbitre, très moyen ce soir il faut dire, et pas aidé par un duo d’assistant dont le mot « NEUTRE » n’est pas dans leur vocabulaire. Les locaux se sentent en danger et vont commencer à couper littéralement le jeu. De multitudes de fautes, simulations ou changements seront au programme. Les joueurs de l’ESOD s’agacent et comme le souhaitait Aytré, le jeu baisse littéralement en intensité et qualité. Aytré aura la balle du 4-1 sur un coup franc de De Carvalho, mais Dechaume détourne sur sa gauche. Oyré Dangé de son coté aura la possibilité de bénéficier d’un pénalty en fin de match, mais non, l’énorme contact sur Berger ne sera pas signé.

 

Mr l’arbitre peut alors siffler la fin de la rencontre, avec une victoire logique pour des locaux qui ont pu, à l’issu de 45min de bonne facture, bien maitriser le second acte.
Au contraire, c’est une défaite inquiétante que vient de subir l’ESOD. Il s’agit de la 4e défaite de suite par plus de 2 buts d’écart (toutes compétitions confondues). Pire, il faut remonter au 16 Novembre pour voir une victoire de l’ESOD. C’était contre St Varent, et déjà, ce match avait laissé naitre de nombreux doutes.
Le match de samedi, face à Pinbrecières, est d’une immense importance. En cas de victoire, elle permettrait de rester au chaud à la 6e place. En cas de défaite, ce sera alors une fin de saison plus que compliquée. Quand on sait la série de match qu’attendra l’ESOD en Mars (Moncoutant, Nord 17, Naintré), il est important de prendre des points rapidement…

Commentaires

La journée 21 se termine dans

La journée 21 est terminée

Participez et tentez de remporter le concours de pronostics "concours de pronos saison 2017/2018" !

Aperçu des matchs à pronostiquer

Poitiers Asac
ESOD 2
Poitiers Baroc
ESOD 3
Esod 1
PAYS DE L'OUIN

Derniers inscrits au concours

Staff
Joel DECHAUME
Joel DECHAUME
Inscrit depuis le 29/09/17
nicky lourdeau
Inscrit depuis le 10/09/17
Staff
francis chédozeau
francis chédozeau
Inscrit depuis le 08/09/17

Aucun sondage

  • Elie Roineau
    21 mai

    Elie Roineau

    Joueur

    21 ans

  • Elie Roineau
    21 mai

    Elie Roineau

    Joueur

    21 ans

  • NICOLAS GUILLEMOTO
    11 mai

    NICOLAS GUILLEMOTO

    Entraîneur

    49 ans

  • benjamin Thouvenin
    3 mai

    Benjamin Thouvenin

    Joueur

    21 ans

  • Loïc Boateng
    25 mai

    Loïc Boateng

    Joueur

    27 ans

  • Jordan Renaudet
    10 mai

    Jordan Renaudet

    Joueur

    22 ans

  • Corentin Brion
    14 mai

    Corentin Brion

    Joueur

    21 ans

  • Virgile Valton
    21 mai

    Virgile Valton

    Supporter

    22 ans